Si Dieu a créé l’univers, qui a créé Dieu?

AdamEve

Bon Dieu de bon Dieu ça me fatigue d’entendre parler de Dieu sans arrêt ! Je n’en ai pas besoin ! Bon ! Mais c’est quand même un Monde ça ! Foutez moi la Paix avec ça ! Oui, oui … Je m’en passe et m’en porte fort bien ! Et d’ailleurs cela fait un moment que j’essaye de montrer que tout ça est assez immature en fait …  Je suis passé par plusieurs étapes successives pour en arriver là …

En discutant avec des personnes croyantes, combien de fois ai-je utilisé durant mon adolescence passionnément narquoise et un brin prétentieuse, cette phrase : « Si Dieu a créé l’univers, qui a créé Dieu? » ?? Certain que j’étais, par cette logique imparable, de les persuader de mettre fin à leurs élucubrations  infantiles ??? Cette tournure de phrase suggère en effet que leurs arguments en faveur de l’existence d’un Créateur ne font que repousser la question des origines un cran en arrière. Si Dieu est le créateur de toutes choses, et qu’il nécessite lui-même une cause, nous faisons face à une cascade infinie de causes. Bref c’est le bordel. Ça commence où ?

Bien évidemment j’ai fini par apprendre que les Croyants avaient trouvé depuis belle lurette une parade à cette question logique … en affirmant que Dieu est éternel et incréé ! Et paf ! Prends ça dans les dents ! Dieu serait la cause première; la doctrine chrétienne par exemple, prétend que Dieu est éternel et qu’il n’a donc pas de commencement. Dieu serait le créateur du temps lui-même, il existerait donc en dehors du temps et il verrait l’histoire d’un seul  » bloc ». Et voilà ! Bing (et non pas Bang)

Mon argument de départ s’effondrait lamentablement !!

Depuis, j’ai appris aussi qu’il y avaient beaucoup d’autres formes de croyances avec leurs logiques associées. Par exemple certains pensent que Dieu c’est la Nature ; ce serait en quelque sorte « l’infinitif » du Monde, se conjuguant lui-même. Sa substance serait alors indéfiniment présente dans le changement incessant de cette conjugaison, dans une impermanence éternelle …

Mais tout ça ne me parlait pas trop et heurtait mon esprit raisonneur et pratico-pratique. Du coup il me fallait bien faire face au dilemme de ce que ou qui cette cause première pourrait bien être … Athée ou pas la question était en effet lancinante … Mais pour moi hors de question de croire en un dessin intelligent, programmé, de toute éternité. Pour moi, pas de créateur pensant spécifiquement et dès le départ, à créer l’Homme… Et les Dinosaures, hein ? Qu’est-ce que vous en faites ? ET le hasard ? Et les 13,7 Milliards d’années écoulées depuis le “Big Bang” ? M’enfin ? Je pourrai aussi parler de la théorie darwinienne de l’évolution qui est vraie car confirmée par la génétique, par la géologie et la paléontologie, corroborée par des mesures physiques qui ont été rendues possibles par les avancées de la physique et de la chimie. Bref …

Ce qui fait que j’ai été confronté souvent à cette idée que le Philosophe Bertrand Russell (Athée) a traduit ainsi :

L’homme est le produit de causes qui n’avaient aucune vision de l’objectif qu’elles étaient en train d’atteindre ; le fait que l’origine, la croissance, l’espoir et les peurs de l’homme soient l’aboutissement accidentel de la collision entre atomes; qu’aucun feu, aucun héroïsme, aucune intensité de pensée ou de sentiment ne puisse préserver la vie d’un homme au-delà de la tombe; que les travaux de tous les âges, toute la piété, toute l’inspiration, tous les éclairs du génie humain, soient destinés à s’éteindre dans la mort du système solaire, et que le temple de tous les projets humains soit inévitablement enseveli dans les débris d’un univers en ruine- toutes ces choses, sont si certaines d’arriver qu’aucune philosophie qui les rejette ne peut espérer tenir debout. Ce n’est que dans l’échafaudage de ces vérités, seulement sur le fondement ferme de la désespérance stérile, que le salut de l’âme peut dorénavant être construit.

Fort heureusement j’ai une nature qui me permet toujours de considérer le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide ! Et l’argument que je revendique depuis déjà pas mal d’années est que à partir du moment où l’être évolué que nous sommes a compris qu’il pouvait influer sur le cours de la réalité alors il a tenté par lui-même de donner du sens à son existence, qui, du coup n’est plus le fruit d’une évolution aveugle ou d’un déterminisme Divin mais le fruit de sa propre transformation consciente !!! « L’homme est la nature prenant conscience d’elle-même. » (K.Marx) Tout devient alors plus clair. Et d’ailleurs, même si rien n’est jamais acquis, l’Homme n’a eu de cesse de donner du sens. Il l’a fait de plusieurs façons qui se sont graduellement améliorées et qui ont évolué au cours du temps et des organisations humaines : invention du langage oral, écrit, de Dieu (et oui, pour moi c’est l’humain qui a inventé Dieu) , de la Philosophie, de la Logique, des Mathématiques puis de la Rationalité, de la Science, de la Technologie etc., etc. Tous ces apports intellectuels ont eu un rôle zététique, euristique et architectonique. Voilà les éléments qui constituent le véritable vecteur de notre intelligence humaine et qui nous permettent de nous extraire de la glaise originelle en nous transformant continuellement et consciemment, avec application et courage : l’art du doute, l’art de la déduction, l’art d’inventer, l’art de l’organisation systématique … à cela je rajouterai la mémorisation, la traçabilité, la transmission, le partage de l’information … Point de dessein pré déterminé, hors de nous, hors de notre propre volonté pour nous imposer un chemin unique sinon des essais et des erreurs, des souffrances et des tentatives avortées et recommencées avec opiniâtreté,  pour apprendre et progresser!

Par ailleurs j’ai compris grâce à mon éducation, ma raison, mes erreurs, mes connaissances, et surtout grâce à mes engagements que, même si l’avenir est partiellement déterminé, et même si le passé nous engage, l’avenir n’est pas écrit et dépend de nous, en tout cas en partie. Nous ne sommes pas complètement soumis à un destin pré déterminé (enfin pas tout à fait). Ma volonté ne peut l’admettre. “Là où il y a une volonté, il y a un chemin “ … J’ai compris également et je ne suis pas le seul, que le mal qui est dans le monde vient presque toujours de l’ignorance. Et on combat l’ignorance par le Savoir. La soif de savoir. Le besoin de savoir. La curiosité. Ceci doit tout à la conscience humaine. Et rien à une invention conceptuelle de notre enfance d’Humains …

Cette conscience s’est peu à peu affinée au fil des âges ; elle a grandi. Ainsi nous sommes parvenus à une phase où la Nature intervient beaucoup moins sur l’évolution humaine car l’Homme a conçu lui-même et sans intervention Divine (bien au contraire) une réalité “post-Darwinienne” qui engendre à son tour des niveaux de complexité extraordinaires pour lui permettre de se prolonger dans une réalité plus vaste encore. Notre pouvoir sur la nature s’est étendu radicalement, au point de transformer l’horizon des possibles en permettant l’éclosion d’une civilisation globale de la pensée grâce au partage de l’information et de la connaissance sous des formes encore plus « efficaces ». Rien ne pourra arrêter ce Progrès, sinon l’ignorance et la haine, ces assassins stupides de la conscience. Cela pourrait arriver aussi si l’on oublie que la Nature reste notre substrat indispensable. Cela pourrait arriver aussi si l’on perd a Mémoire … (ndlr : du coup c’est pour cela que j’ai un Blog, cela me permet de retrouver facilement les idées issues de ma pensée et de mes phrases alambiquées …) . Enfin, et le risque n’est pas nul, cela pourrait arriver aussi par “accident” : pollution, météorite, réchauffement climatique, guerre totale, pandémie, effondrement de la Civilisation …(où est le Dieu bienveillant dans ce cas ?). Soyons conscients que nous ne sommes qu’au début de cette jeune conscience collective. Aurons-nous le temps de l’élargir à d’autres espaces, à d’autres écosystèmes, à d’autres formes de vie, avant de disparaître après un bref éclair d’intelligence dans l’espace infini des temps? Là est la vraie question. De toute façon, si nous ne disparaissons pas avant pour les raisons citées plus haut,  nous disparaitrons car notre Soleil est un moteur à durée de vie limitée. Alors ? Tout ça pour quoi ? Est-ce que tout cela a un sens ? Je veux dire un sens intemporel ? Je ne crois pas que ce soit un sens existant de toute éternité, je crois plutôt qu’il faut espérer en notre capacité à construire du sens ! … A construire de l’Intelligence. Collectivement.

Oui ! Et pour cela il faut préserver le savoir ! Ce Savoir qui, tout en nous émancipant des scories d’un passé aveugle et sourd, nous a doté d’une conscience plus vaste. C’est pourquoi je peux me passer de Dieu. Le Savoir humain est plus important que tout. Voilà ce qui pour moi est Sacré ! Et avec la force de ce savoir, c’est aussi pourquoi, en tant qu’Athée, contrairement à ce que disait Bertrand Russel, je ne suis pas du tout désespéré par l’Univers glacé. J’ai plutôt l’espoir fou que cette élévation, cette « progression » (certains l’appellent Dieu, moi je l’appelle Conscience) pourrait permettre le dépassement de nous-même en tant qu’individus limités et mortels pour accéder à un champ d’existence plus vaste menant notre vie mentale vers plus de créativité, de curiosité, de beauté et de bonheur. Tout cela me rend heureux. Tout simplement. Sans Dieu. Rien. Sinon la Liberté de conscience,  la Volonté et la curiosité d’en connaitre toujours plus. Alors, ne nous laissons pas abattre. Restons volontairement optimistes ! Et luttons pour comprendre. Tout comprendre. Je ne vois pas cela comme une vanité stupide, mais plutôt comme un Devoir. Face au gouffre de l’Infini.

Même pas Peur !

Volonté

Ecoutons Rami Khalife…

A propos jeangaillat

Marié, 2 enfants, Charlotte et Alexis
Cet article a été publié dans Philosophons un peu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Si Dieu a créé l’univers, qui a créé Dieu?

  1. visocchi dit :

    Bonjour Jean
    Tu est bien optimiste de penser que la fin du monde sera lié a la mort du soleil …La deuxième extinction de masse est en cours , ça va prendre encore un peut de temps mais c’est irréversible,et le dieu « Ra » ne sera pas responsable . L’homme n’a pas compris qu’il fait parti de la nature , il croit que la nature lui appartient et il est le plus grand prédateur sur cette planète . La nature va se venger , ça a déjà commencé … Tu dit « l’avenir n’est pas écrit et dépend de nous », mais nous avons « brûlé » notre joker depuis longtemps et ce que nous avons fait est irréversible, et nos petits enfants verront les conséquences de prêt … Espérons que nous arriveront a finir tous ensemble notre histoire comme nous l’avons commencé …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s