11 Novembre 2018, triste constat …

IMG_1794

J’étais dans la petite foule simplement assemblée ce Dimanche matin 11 Novembre 2018 pour participer à la commémoration du centenaire de la fin de la guerre de 14-18. A Charantonnay, comme dans beaucoup de villages de France et d’ailleurs, ce matin là a été l’occasion de se souvenir de cette terrible boucherie et du sacrifice de millions d’hommes … J’étais là à écouter le discours du Maire, les voix des enfants, la Musique de la Fanfare … Et mon esprit était ailleurs car depuis, bien des conflits ont coulé sous les ponts de l’absurde ! Tout cela est ABSURDE !

Group11Nov2018

Bien sûr je suis reconnaissant  pour honorer tous nos morts de 14-18  car ceux qui sont tombés pendant la Première Guerre mondiale n’étaient pas que des soldats. Ils étaient des instituteurs, agriculteurs, ouvriers, artistes et aussi, à bien des égards, encore des enfants … et aussi parce que je n’aimerais pas que leur sacrifice soit oublié ! En même temps, je suis pleinement conscient de cette monstruosité et cette bêtise qui nous font porter au pinacle un sacrifice national essentiellement dû aux stupidités cruelles des tranchées et à cet abominable commandement à la française : cinquante grands hommes dans les manuels d’histoire, des millions de morts dont il ne sera plus ou si peu question, et mille millionnaires qui feront la loi… Mon esprit est ailleurs : je pense à ces compagnies qui partaient 500 le matin pour combattre et rentraient à 5 le soir. Je pensai à ces 5 là, qui, désespérés souhaitaient fuir ces tueries de masse, abandonner un combat contraire à la raison et au bon sens, mais qui  mourraient quand même sous les balles du peloton d’exécution et de leur commandant à principes. Je pensai “aurai-je été le Lieutenant, le bras armé qui met fin aux mutineries ou le mutin désobéissant face à l’absurdité d’une mort certaine et inutile ?”

IMG_1795 

Aujourd’hui comme hier, on raille ou on méprise les voix pacifistes, notre économie est d’abord une économie de la vente d’armes et de la compétition entre Etats. Mon esprit est ailleurs … Je pense à ces pauvres gosses effrayés, aux vies minuscules écrabouillées sans pitié par le métal fondu de l’industrie de la guerre . En mon âme et conscience,  je sais qu’ils sont morts pour l’intérêt privé de quelques-uns : bénéficiaires des lobbies militaro-industriels, entreprises coloniales de la spoliation et marchands de patriotisme bon marché.

Mon esprit est ailleurs : je me souviens de Jaurès qui avait tout fait pour éviter le pire, mais dont la  voix en faveur d’une paix internationaliste s’est tue un soir de juillet 1914 au café du Croissant. Son assassin, fut acquitté le 29 mars 1919 par onze voix sur douze, certains jurés ayant même estimé qu’il avait rendu service à sa patrie. Humiliation supplémentaire, la veuve de Jaurès fut condamnée à payer les frais du procès.

Non je ne commémore pas cela ! Mais, que la musique est entraînante … Ecoutez là en cliquant sur l’image ci-dessous …

IMG_1797

La musique militaire! Ach ! Nichts besser zu sterben! On a pas tellement progressé depuis … Ah si : les armes sont plus effroyables encore !

A propos jeangaillat

Marié, 2 enfants, Charlotte et Alexis
Cet article a été publié dans Philosophons un peu, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour 11 Novembre 2018, triste constat …

  1. Eric dit :

    Salut Jean, je lis toujours tes posts avec grand intérêt. Que ce soit moto, électronique ou philosophie. Vivement la retraite 🙂
    Merci à Stéphan de m’avoir rappelé ton blog.

  2. francois.dagate@free.fr dit :

    Bien écrit pas mal de vérités mais sera t’on se servir de ces horribles heures pour éviter un nouveau conflit. A l’époque L’ennemi était au delà des frontières maintenant il est sur place . Nouvelle situation encore inconnue par les européens et fatalement l’approche sera différente pour contrer une nouvelle guerre. J’ai peur que nous fassions d’autres erreurs et que la paix sera impossible. Je souhaite me tromper. François.

  3. jean (aussi) dit :

    Pour ma part je suis allé dans un cimetière militaire ce 11 novembre, près de Reims, pour marquer ce 100 ème anniversaire de l’armistice … Un grand oncle y est enterré ; un autre est mort près de Verdun (3 mois apres son mariage), mais n’a pas de sépulture. Deux autres de mes grands oncles , eux, ont déserté. Qui a eu raison ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s