Une radio Internet très simple à construire …

Pourquoi se contenter d’écouter les stations de radio locales lorsque le monde entier peut s’offrir à vous ? Avec les radios Internet (ou webradios), on peut très facilement accéder aux radios du monde entier, qui sont diffusées en qualité “numérique”sur Internet … Classiquement un signal radio est acheminé par un câble jusqu’à une antenne émettrice, qui transforme ce signal électrique en onde électromagnétique dans l’espace “hertzien”. Cette onde a une fréquence bien précise. Lorsque le récepteur capte cette fréquence d’onde, il la transforme en signal électrique. Ce signal est enfin délivré par le biais d’un haut-parleur qui transforme le signal électrique en son, identique à celui originalement émis. C’est comme cela qu’on procède depuis le tout début de la Radio diffusion depuis 1891 ! Le système a beaucoup évolué depuis mais le principe reste globalement le même.

De nos jours, la diffusion “classique” ou diffusion hertzienne est toujours utilisée mais la radio dite “numérique” prend une place grandissante. Le principe en est complètement différent. L’avantage de cette technologie est une plus large couverture de diffusion. Le signal numérique peut être diffusé en temps réel (pour faire bien on dit “en streaming” ) ou mis à disposition pendant un temps donné (Podcast). La plupart des stations de radio diffusent maintenant leurs émissions sur Internet, en plus de la diffusion classique. Mais on trouve aussi tout un tas de nouvelles stations qui diffusent leur flux radio directement sur Internet. C’est assez facile à faire. D’ailleurs je me demande … Enfin on verra plus tard.

Deux types de radio numérique co-existent aujourd’hui :

  • la Radio Numérique Terrestre (RNT) ou DAB (Digital Audio Broadcasting) qui utilise toujours le principe de diffusion par fréquence ;
  • par internet, par le biais d’un flux de diffusion au format mp3, aac, etc. C’est ce dernier principe que je vais utiliser pour mon montage …

Alors vous allez me dire mais pourquoi fabriquer un “montage électronique” spécialement pour cela alors qu’à l’aide d’applications dédiées on peut arriver au même résultat sur son ordinateur, sur sa tablette ou son Smartphone ? En effet il est très facile d’écouter les Webradios aujourd’hui, pour peu que l’on dispose d’ une connexion Internet. Oui mais moi c’est le FUN que je recherche… Et puis mon projet est en fait de camoufler ma Radio Internet dans le corps d’une vieille radio … Toujours ma fixation psychologique sur la possibilité étonnante de marier le très ancien et le très moderne … C’est un plaisir de gourmet …

Pour arriver à mes fins j’ai cherché un peu et j’ai trouvé un kit extrêmement intéressant et très peu cher basé sur l’utilisation d’un ordinateur  Raspberry Pi Zéro W (je connais car j’ai déjà fabriqué une caméra de surveillance avec cette carte électronique miniature fonctionnant avec le système d’exploitation LINUX). A cet ordinateur est adjoint la partie commande avec des boutons de commande et un Vu mètre bien sympa (style l’oeil magique des vieilles radios à lampes ….), un petit amplificateur et un haut-parleur. On trouve ce kit sur tout un tas de sites Internet Anglais pour la plupart mais aussi Français. Il s’agit du kit “PIRATE RADIO”. J’ai commandé le mien pour 40 livres chez PIMORONI, site Anglais que je connais bien et qui propose des tas de trucs des plus amusants pour les amoureux de l’ordinateur Raspberry Pi.  On peut le commander aussi chez ROBOTSHOP. Mais la liste n’est pas exhaustive. Il est composé de 2 cartes électroniques : le Raspberry Pi Zero W avec WiFi et Bluetooth intégrés, l’extension DAC (décodeur son) et amplificateur stéréo PHAT BEAT avec ses six boutons et son Haut parleur ainsi que le connecteurs de liaison de ces 2 cartes électroniques. De plus le kit est livré avec des cordons pour Alimentation 5 volts, pour écran et clavier de commande (pour la programmation initiale).  Il y a en plus un Boîtier en acrylique …

https://www.robotshop.com/media/files/images2/pirate-radio-pi-zero-w-project-kit-desc-includes.jpg

Par contre il faut “bidouiller” un peu, car les connecteurs entre les 2 cartes doivent être soudés minutieusement. Ensuite c’est facile, c’est du LEGO ou presque. Bien sûr dans cette affaire c’est la partie logicielle qui fait toute la différence ! Il faut donc voir les 2 aspects du problèmes comme d’hab aujourd’hui : le HARD et le SOFT … Moi j’aime bien les deux  donc ça va le faire … De ce fait,  quand tout le montage est terminé rien ne fonctionne ! En effet il faut installer encore le plus important : LES LOGICIELS … càd le système d’exploitation pour faire fonctionner le tout … Et cela s’installe dans quoi ? Dans une micro-SD card ou carte SD (les mêmes qu’on met dans les appareils photos numériques ):

Résultat de recherche d'images pour "micro-sd card"

Donc il faut acheter une micro-SD card ou regarder si on en a pas une “en rab”, dans un tiroir … Ouf! j’en ai une … Dans un premier temps il faut insérer cette carte dans un lecteur sur un ordinateur , pour enregistrer les programmes nécessaires au fonctionnement. Ces programmes on va les chercher où ? Eh bien sur Internet. Mais là ça se corse car si vous ne lisez pas l’Anglais, point de salut ! … Il faut aller sur le site Anglais de PIMORONI, ICI  pour accéder au guide. Ensuite il faut suivre scrupuleusement les procédures indiquées pour formater la carte et enregistrer sur celle-ci le minimum nécessaire et ensuite on installe la carte SD dans le réceptacle prévu à cet effet dans le Raspberry Pi. On connecte le tout à une alimentation 5 Volts puis on poursuit l’exécution des procédures de programmation du Guide. On a besoin d’un clavier et d’un écran raccordés au Raspberry. Il faut aussi connaître le SSID et le mot de passe de sa Box Internet car sinon le Raspberry ne pourra pas se connecter en WiFi à votre accès Internet de la maison. Bon bref, il faut s’armer de patience, être rigoureux et connaître un tant soi peu les arcanes de LINUX (j’ai choisi “Stretch Lite”) mais une fois tout cela accompli, ça MARCHE ! Impec ! Le son est bon cependant, les stations sont des stations Anglaises, Yes Sir ! Il faut donc encore  personnaliser la programmation pour que le système aille chercher les flux Radio de votre choix. Là aussi le Guide donne des explications. Je vous recommande d’aller voir le site suivant pour trouver les liens vers tout un tas de Radios.  Sur un autre site ICI, j’ai même trouvé l’adresse du flux numérique de la Radio Internet de Trois-Rivières, au Canada où ma fille se trouve actuellement. ça fonctionne super, avec l’accent !

PirateRadio

Ensuite j’ai démonté cette version  puisque je venais de vérifier son bon fonctionnement puis j’ai intégré tout ça dans la caisse en bois d’une de mes vieilles TSF !!! C’est sûr elle va beaucoup mieux marcher maintenant (et incidemment, consommer beaucoup, beaucoup moins de courant électrique) … Voici la TSF modifiée “grand sport”. On distingue le Vu-mètre au centre, puis à gauche le bouton poussoir de changement de stations, à droite le bouton poussoir de RAZ logicielle. Je n’ai pas ajouté de boutons de commandes supplémentaires pour le volume ou la pause car je peux commander la Radio Internet directement en WiFi depuis mon Smartphone en me loguant sur l’adresse 196.168.1.xx:8080  (xx dépend de votre réseau intérieur) :

TST1

L’intérieur de la radio ne contient quasiment plus rien par rapport à sa version ancienne ! Il y a toujours un Haut Parleur bien sûr, à droite le transformateur secteur et l’alimentation USB délivrant du 5 Volts continu, au centre la carte RaspBerry Pi Zero W surmontant la carte PHAT BEAT et son Vu-mètre, puis en dessous deux boutons poussoir dont j’ai connecté les cosses sur les boutons ad-hoc sur la carte PHAT BEAT … Et voilà !

TST2

Cliquer ICI pour visionner le film de la première mise en fonctionnement de ce projet …. Et cliquez ICI si vous voulez télécharger ma playlist de Radios Internet. Voilà, voilà … Une bonne “bidouille” de GEEK !!!

Publicités

A propos jeangaillat

Marié, 2 enfants, Charlotte et Alexis
Cet article a été publié dans bidouillage, Electronique, Programmation, Raspberry Pi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Une radio Internet très simple à construire …

  1. harfangus dit :

    Génial et avec une batterie externe en wifi ça peut le faire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s