Un générateur de discours “langue de bois” informatisé sur Raspberry Pi

Des discours “langue de bois” j’en ai entendu un certain nombre !!! La langue de bois (appelée parfois humoristiquement xyloglossie ou xylolalie, du grec xylon : bois et glossa : langue ou λαλέω / laleô : parler) est une figure de rhétorique consistant à éviter de présenter une réalité par l’utilisation de tournure de phrase et d’expressions usuelles. C’est une forme de communication qui peut servir à dissimuler une incompétence ou une réticence à aborder un sujet en proclamant des banalités abstraites, pompeuses, ou qui font appel davantage aux sentiments qu’aux faits. Il s’agit moins d’impressionner l’interlocuteur en passant pour plus savant qu’on l’est que d’éluder le sujet afin d’éviter de répondre à une question ou un sujet embarrassant. La langue de bois est l’ingrédient de certains slogans, formules très générales, censées frapper les esprits et faciles à retenir, mais cachant une certaine obscurité de l’argumentation et des buts recherchés. Les hommes et femmes politiques sont souvent critiqués pour leur usage de la langue de bois. L’utilisation d’expressions clés permet de fournir un discours sans aborder le fond du sujet ; l’emploi des périphrases et des euphémismes usuels est alors particulièrement utilisé. Du point de vue rhétorique, on a affaire soit à une litote (« qui consiste à dire moins pour laisser entendre davantage »), soit à une métonymie (par exemple d’effets à cause ou de partie au tout.) Certaines expressions sont volontairement peu claires ou sophistiques afin d’éviter d’en présenter des détails.

Ce genre de discours peut facilement être généré de façon automatiques avec des listes de phrases type qu’on enchaine, ni vu ni connu. Le Vulgus Pecum est impressionné !!! On appelle cela un PIPOTRON. Des générateurs aléatoires, largement diffusés sur le net, permettent des restitutions saisissantes d’exemples de langue de bois. J’en ai trouvé un exemple décrit dans le tableau ci-dessous. Commencez par la case en haut à gauche, puis enchainez avec n’importe quelle case en colonne 2, puis avec n’importe laquelle en colonne 3, puis n’importe laquelle en colonne 4 et revenez ensuite où bon vous semble en colonne 1 pour enchaîner au hasard. Mais surtout, n’oubliez pas d’y mettre l’intonation et la force de conviction … On a vraiment l’impression que cela a du sens !!!

cours-langue-bois-ena

Alors pour faire suite à mon dernier article consistant à faire dire l’heure à mon ordinateur Raspberry Pi, je me suis dis qu’il devait être possible de faire parler l’ordinateur pour générer ce genre de discours “langue de bois”. Mais je n’ai pas choisi de le faire en voix de synthèse car il n’y aurait pas l’intonation et la force de conviction voulue. Donc je me suis enregistré en essayant de me prendre pour un homme politique qui joue de la flute (je suis assez doué pour ce genre de jeu …) et j’ai créé autant de phrases au format mp3 que celles qui sont dans chacune des cases du tableau ci dessus.(vous pourrez trouver ces enregistrements zippés à cette adresse dans mon Cloud Orange).

Ensuite j’ai injecté ces fichiers mp3, qui sont répartis en 4 sous dossiers G1, G2, G3 et G4 dans le dossier home/pi/pipotron de mon Raspberry. Puis j’ai programmé un script informatique pour faire en sorte que l’ordinateur aille chercher ces phrases de façon aléatoire, selon la règle indiqué pour le tableau ci-dessus.

Voici donc le détail de ce script en langage python  que j’ai intitulé discours.py et qui va chercher les  fichiers enregistrées préalablement au format mp3 dans 4 dossiers successifs de façon aléatoire pour composer une phrase au hasard.

Entrons dans PUTTY la commande

sudo nano discours.py

Puis dans l’éditeur  les codes suivants :

#!/usr/bin/env python

import os, random

def rndmp3 ():
   randomfile = random.choice(os.listdir(« /home/pi/pipotron/G1/ »))
   file = ‘/home/pi/pipotron/G1/’+ randomfile
   os.system (‘play -q ‘ + file)

rndmp3 ()

def rndmp3 ():
   randomfile = random.choice(os.listdir(« /home/pi/pipotron/G2/ »))
   file = ‘/home/pi/pipotron/G2/’+ randomfile
   os.system (‘play -q ‘ + file)

rndmp3 ()

def rndmp3 ():
   randomfile = random.choice(os.listdir(« /home/pi/pipotron/G3/ »))
   file = ‘/home/pi/pipotron/G3/’+ randomfile
   os.system (‘play -q ‘ + file)

rndmp3 ()

def rndmp3 ():
   randomfile = random.choice(os.listdir(« /home/pi/pipotron/G4/ »))
   file = ‘/home/pi/pipotron/G4/’+ randomfile
   os.system (‘play -q ‘ + file)

rndmp3 ()

Sauvegardons ces modifications par Ctrl X, puis rendons ensuite ce script exécutable :

sudo chmod 755 discours.py

Testons cette nouvelle commande en tapant ./discours.py

Ahahah c’est trop marrant! Mais cela ne prononce qu’une phrase, or, le tableau indiqué plus haut permet d’enchainer jusqu’à 7 phrases composées au hasard en piochant dans les colonnes 1 à 4. Donc on va créer un script bash nommé pipotron.sh pour exécuter ce script discours 7 fois de suite.

Entrons dans PUTTY la commande :

sudo nano pipotron.sh

Puis dans l’éditeur  les codes suivants :

#!/bin/bash
i=0
p=7

while [ $p -ne $i ]
do

./discours.py

i=$(($i + 1))
done

Sauvegardons ces modifications par Ctrl X, puis rendons ensuite ce script exécutable :

sudo chmod 755 pipotron.sh

Et voilà ! Lorsqu’on lance la commande ./pipotron.sh le raspberry énonce un magnifique discours en langue de bois. Ma foi, je n’aurai pas fait mieux !!!  Ecoutez ça ici j’ai sauvegardé pour vous un exemple de discours prononcé par le raspberry. On distingue un léger silence entre chaque élément de phrase. Mais c’est pas mal du tout ! Alors bien sûr on peut aussi faire générer le discours avec une voix de synthèse mais c’est moins “naturel”. Voici le script que j’ai conçu pour cela et intitulé ditmessage.sh et qui exploite le script dit.sh que j’avais déjà décrit dans un article précédent :

Entrons dans PUTTY la commande :

sudo nano ditmessage.sh

Puis dans l’éditeur  les codes suivants :

#!/bin/bash
i=0
p=7
while [ $i -ne $p ]; do
tableauG1=(‘je reste fondamentalement persuadé que’ ‘dès lors sachez que je me battrai pour faire admettre que’ ‘par ailleurs sè en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourdhui que’ ‘je tiens à vous dire ici ma  détermination sans faille pour clamer haut et fort que’ ‘jai depuis longtemps aije besoin de vous le rappeler défendu lidé que’ ‘et sè en toute conscience que je déclare avec conviction que’ ‘et ce nè certainement pas vous mes chers compatriotes qui me contredirez si je vous dis que’)
message=${tableauG1[$RANDOM%${#tableauG1[*]}]}
./dit.sh « $message »
tableauG2=(‘la conjoncture actuelle’ ‘la situation dexclusion que certain dentre vous connaisse’ ‘lacuité des problèmes de la vie quotidienne’ ‘ la volonté farouche de sortir notre pays de la crise’ ‘ leffort prioritaire en faveur du statut des exclus et migrants’ ‘ le particularisme dû à notre histoire unique’ ‘ laspiration plus que légitime de chacun au progrès social’ ‘la nécessité de répondre à votre inquiétude journalière que vous soyez jeunes ou vieux’)
message1=${tableauG2[$RANDOM%${#tableauG2[*]}]}
./dit.sh « $message1 »
tableauG3=(‘doit sintégrer à la finalisation globale’ ‘oblige à la prise en compte encore plus effective’ ‘interpelle le citoyen que je suis et nous oblige tous à aller de lavant dans la voie’ ‘a pour conséquence obligatoire lurgente nécessité’ ‘conforte mon désir incontestable daller dans le sens’ ‘doit nous amener au choix réellement impératif’ ‘doit prendre en compte les préoccupations de la population de base  dans lélaboration’ ‘entraine une mission somme toute des plus exaltantes pour moi sè a dire lélaboration’)
message2=${tableauG3[$RANDOM%${#tableauG3[*]}]}
./dit.sh « $message2 »
tableauG4=(‘dun processuss allant vers pluss dégalité’ ‘dun avenir sorientant vers pluss de progrès et pluss de justice’ ‘dune restructuration dans laquelle chacun pourra enfin retrouver sa dignité’ ‘dune valorisation sans concession de nos caractères spécifiques’ ‘dun plan correspondant véritablement aux exigences légitimes de chacun’ ‘de solutions rapides correspondant aux grands axes sociaux prioritaires’ ‘dun programme plus humain, plus fraternel et plus juste’ ‘dun projet porteur de véritables espoirs, notamment pour les plus démunis.’)
message3=${tableauG4[$RANDOM%${#tableauG4[*]}]}
./dit.sh « $message3 »
i=$(($i+1))
done

Cela fonctionne parfaitement ! Alors, amis programmeurs, à vous d’adapter les phrases en fonction de vos élucubrations !!!

Publicités

A propos jeangaillat

Marié, 2 enfants, Charlotte et Alexis
Cet article a été publié dans humour, Informatique, Programmation, Raspberry Pi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s