Tel père …

Bon alors , approchant la retraite je me suis dit qu’il serait bon de se calmer au plan cardiaque et tout et tout … En VTT en particulier je commençais vraiment à “souffrir” avec mon poids conséquent. J’ai donc décidé d’acheter un VTT électrique. Cela fait maintenant un peu plus de 3 semaine s et j’ai fait plus de 250 kms ! Jusqu’à aujourd’hui j’ai pu faire des sorties de l’ordre de 45 kms.  Je roule plus qu’avec l’ancien. Je dois dire que c’est vraiment extraordinaire ! Tout simplement parce que cela n’avance pas tout seul : il faut pédaler ! Mais, sans souffrir. Il faut jongler avec les vitesses comme sur un vélo normal et avec les niveaux d’assistance : économique, touring, sport et turbo. A noter que , pour une raison de norme Européenne, l’assistance électrique coupe l’alimentation du moteur si la vitesse dépasse 25 km/h.

Avec ce genre de vélo, en appliquant une force similaire sur les pédales, une petite dame de 40 kg sera mieux assistée par le moteur qu’un costaud de  90 100 kg.  Sauf  que  le  costaud  pourra  fournir  un  effort  plus  important  et compenser sa surcharge pondérale ! Une personne peu active physiquement peut fournir une puissance “animale” de 50 W environ. Alors que la majorité des individus fournira une centaine de watts, un sportif régulier 150 W, un pratiquant intensif 200 W … Et , pour être complet , un sportif dopé jusqu’à 400 W ! A cette puissance du cycliste, en mode “Economique” le moteur du vélo rajoute 50 % de puissance . En mode “Turbo” le moteur rajoute 270 % de puissance !!! On peut grimper de fortes pentes … mais en assistance maxi on ne fait qu’une vingtaine de kilomètres. A titre indicatif, le moteur fournit  au maximum une puissance de 250 W.

Le choix de l’itinéraire influe forcément sur la distance à parcourir : la distance et le dénivelé positif sont énergivores. En vélo électrique , il vaut mieux connaitre le parcours à réaliser afin de s’assurer d’arriver à destination. Un bémol est cependant à apporter : si vous profitez d’une pente faible à la descente, vous pouvez exploiter la gravité plus longtemps sans trop solliciter la batterie et aller aussi loin, voire plus loin ,que sur le plat. La résistance au déplacement provient également du type de revêtement. La consommation électrique sera moindre sur une route bien lisse, plus importante sur des chemins, et énorme sur les sentiers boueux ou rocailleux en VTT. Le vent de face sera également un facteur aggravant la «fatigue» de la batterie.

Donc ce VTT électrique ce n’est pas pour autant une mobylette. Pour avancer, il  faut  pédaler !  Un  sportif  y  trouvera son compte. Il est possible de se «faire mal » et les qualités de pilotage sont d’autant plus nécessaire que le vélo va vite.  Un sentier tranquille en montée devient très ludique , voir technique, avec un vélo électrique ! Donc cela reste sportif et il vaut mieux être entrainé pour pouvoir faire de long parcours dans les chemins des plaines et des collines du Nord Dauphiné. De plus il faut être un peu malin pour ne pas trop consommer de la batterie. En fait, l’autonomie est la résultante de trois facteurs : le vélo – le cycliste – le terrain.

En tout cas avec Alexis on se régale ! Il a récupéré mon précédent VTT qui n’est pas électrique mais ce n’est pas gênant vu qu’il a 2 cœurs et 4 poumons !!!

Voici les athlètes :

Le Père

IMG_0989

Le Fils

IMG_1024-001

Et le Saint Esprit …

IMG_1015

Et bien entendu un troupe de joyeux drilles pour agrémenter le bonheur d’être ensemble en pleine nature ! Et d’ailleurs sur cette image on peut voir notre vieil ami Pierre Lecomte, qui, à 83 ans continue ses sorties à vélo, grâce à un vélo électrique … Pourvu que ça dure !

Cliquez sur l’image pour visionner la vidéo de cette balade :

IMG_1020

Voir la Bédé :lagazetteduvtt2

Publicités

A propos jeangaillat

Marié, 2 enfants, Charlotte et Alexis
Cet article a été publié dans Sport, VTT. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tel père …

  1. claude monin dit :

    je ne sais pas si tu es plus fier de ton nouveau vélo ou du fait que fiston soit avec toi….chapeau aux deux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s