Engagez vous !

Ce soir je souhaite vous parler d’engagement …  pour vous dire qu’ il faut prendre parti, avec conviction, en usant de son libre arbitre, pour des idées, pour une cause , pour des hommes. Sans contrepartie.

Si je veux vous dire cela c’est parce que je me suis souvent posé la question de savoir si c’est utile. Par exemple j’ai fait de la défense de la Laïcité une sorte de «fixation». Mais quelles sont donc mes motivations profondes?! Pour quelles raisons ? Pour quel succès ? Oui quel succès ?

Là je suis bien peinard devant mon ordinateur à écouter du Rachmaninov tout en écrivant cet article, mais je me demande quand même jusqu’à quel point et de quelle façon je serai capable de m’engager plus intelligemment pour le Bien commun, en particulier dans des cas graves ou terribles, peut-être même dans l’intimidation et la terreur … En plus de ça, la lucidité cynique qui me caractérise en partie me tourmente souvent et m’amène certains soirs à “baisser les bras”. Je nourris les plus grandes craintes sur l’être humain, et son penchant irrépressible pour la guerre. Des pensées sans illusions me conduisent parfois à estimer que l’émancipation universelle n’est qu’un leurre. Et puis, en bon rationaliste je sais que tout phénomène possède une fâcheuse tendance à courir à sa perte selon les lois de l’entropie universelle. Comme notre monde qui, de toute façon n’en réchappera pas, ni nous d’ailleurs et c’est là une certitude ! Le permafrost dégèle, notre écosystème s’épuise, les déchets humains s’amoncèlent et nous empoisonnent peu à peu , alors à quoi bon ? “Tu es poussière et tu retourneras en poussière.” Comme disent certains tristes sires …

Pourtant, qu’il est bon de vivre librement, et de partager la joie ! Qu’il est bon de connaitre l’autre et d’aimer son regard cristallin dans le soleil en espérant le voir sourire. Qu’il est bon en toute Liberté de conscience,  de jouir de la musique et de la danse, de ressentir le fin bonheur d’être éduqué avec discernement, qu’il est bon de disserter, qu’il est bon d’être curieux de tout, qu’il est bon de s’enchanter et de chercher à comprendre ! Voilà de bonnes raisons non ? Je tiens à préserver tout cela pour mes enfants et cette conception de la vie humaine me dicte ma conscience morale. Celle-ci m’incline à penser que, même si l’avenir est partiellement déterminé, même si le passé nous engage, l’avenir n’est pas écrit et dépend de nous, en tout cas en partie. Par voie de conséquence, je me dis que tout cela n’aurait aucun sens sans notre lutte contre nos petites lâchetés quotidiennes et nos consciences endormies par le confort d’un égoïsme petit bourgeois. Je me dis que vivre c’est être responsable, en prenant le risque de confronter ses propres certitudes dans un contexte qui se complexifie et où les enjeux et les intérêts divergents et s’entrelacent. Malgré nos incohérences, nos limites, nos contraintes nous pouvons contribuer chacun à notre niveau à donner un sens, à apporter un espoir, en luttant contre contre l’irrationalité et la bêtise.

J’ai gardé à l’esprit cette phrase de Camus dans « La Peste »: « Le mal qui est dans le monde vient presque toujours de l’ignorance. » C’est pourquoi il faut défendre et promouvoir sans relâche la connaissance et la recherche de la vérité si précieuses à l’émancipation universelle.

Nous avons peut-être perdu de vue que notre liberté de penser que nous considérons comme une habitude est un bien sacré, qui a été conquis de haute lutte et qu’il nous faut continuer à construire. N’oublions pas non plus que les droits de l’homme et le Bien Commun n’ont de sens que s’ils sont d’abord garantis par les droits du citoyen. C’est un des raisons de mon engagement pour la Laïcité : défendre et promouvoir les valeurs inscrites au fronton de notre République et faire en sorte que cela ne restent pas de vains mots. Pour cela j’estime que ce n’est pas seulement du bonheur en souhaits et de la fraternité en incantation qui sont nécessaires et, si l’Humanisme doit être le fil conducteur, il ne doit pas inhiber notre combativité par idéalisme ou naïveté. A ce propos, il faut absolument nous opposer à ce que la Laïcité ne soit pas ravalée au rang d’une croyance parmi d’autres.

Mais, dans une société ou la violence s’installe, comment continuer à se conduire avec bienveillance, compréhension, tolérance ? Comment ne pas marcher dans les traces du populisme ou suivre les basses manœuvres de nos politiciens professionnels  ! Cela m’a rendu méfiant et m’a amené à considérer d’un œil plutôt critique ceux qui, quelle que soit la cause, suivent les effets de manches ou à l’inverse sur jouent des postures surannées en poussant des cris d’orfraie ; ou encore ceux qui vont défiler benoitement derrière des banderoles simplistes en beuglant quelques slogans incantatoires, pour se dédouaner ensuite de toute responsabilité, en se disant que c’est la faute de l’autre et pas de la leur, non, pas de la leur …

C’est pas moi M’sieur ! J’ai rien fait … C’est lui ! C’est le Président, c’est l’ex Président, les Politiques, les élus, les Médias, ceux qui votent, ceux qui ne votent pas, les Enarques, la Constitution, les Etats Unis, l’Occident, la Mondialisation, la Droite, la droite de la Droite, la Gauche, la gauche de la Gauche, les Juifs, les Arabes, les Islamistes, les Cathos, les dévots, les provos, les ragots, les magots, les fachos démagos. Tous ces gens-là ont tort ! Sauf moi, bien entendu ! Bon ! OK j’arrête là cette provocante litanie à la Prévert dont l’objectif était de montrer qu’il est généralement plus facile et plus gratifiant d’imputer à d’autres la cause de ses malheurs.

En tout cas c’est pour moi une certitude, aucun ciel ni aucune puissance divine jamais ne nous aidera mieux que les Femmes et les Hommes de bonne volonté à comprendre et prendre en main notre destinée.C’est pourquoi on doit garder les yeux ouverts sur l’avenir et sur le progrès en restant absolument libre de nos choix.

Mais pour cela il faut peut être arrêter de regarder la télé un moment … ou rester à taper sur le clavier de son ordinateur en se promettant de s’engager à s’engager … un de ces jours …

DSCF1809

Publicités

A propos jeangaillat

Marié, 2 enfants, Charlotte et Alexis
Cet article a été publié dans Philosophons un peu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s