Il y a des phrases que j’aime bien…

Comme celle ci

Je l’ai créée à l’aide d’un VOCODEUR . Elle est tirée d’un texte du philosophe Arthur Schopenhauer : La volonté singulière d’un individu n’a qu’une existence illusoire, elle est de toute part immergée dans le jeu infini et absurde d’une réalité qui la dépasse et finit par la détruire…”

J’aime “bricoler” les vocodeurs. Et j’avais envie de créer un nouveau bruitage. Je me suis donc servi de cette phrase comme le fil conducteur de ma pensée pour créer un nouveau son. J’ai procédé de la façon suivante: J’ai enregistré la phrase à l’aide de mon microphone SAMSON METEOR raccordé à mon PC, en utilisant le logiciel SOUND FORGE. Tout autre logiciel d’enregistrement aurait pu convenir. Puis j’ai sauvegardé le fichier ainsi réalisé au format .wav – J’ai ensuite utilisé le logiciel FL STUDIO et son module de vocodeur intégré, pour moduler ce son à l’aide d’un synthétiseur et lui donner la tessiture qui me convenait … Enfin j’ai exporté le son ainsi créé au format .mp3 que j’ai téléchargé sur ma DROPBOX.

Desktop 20-01-2014 21-52-19-262.png

J’étais intéressé de  faire prononcer ce texte par une voix de ROBOT car j’aime la Science Fiction et toutes les techniques gravitant autour de la génération de sons mais aussi parce que selon moi, le Robot remplacera l’Homme, tôt ou tard et quelle que soit sa volonté … Voir ce lien

Alors, sur le fond de l’idée exprimée, au plan philosophique on peut en discuter…L’opposition entre la volonté de l’individu et la volonté de la société fait partie de ces exercices qui m’ont toujours questionnées pour la simple raison que je suis partagé entre l’idée que la société est largement indépendante de la volonté de chacun des individus qui la composent – elle était là avant et sera là après eux – et l’idée opposée qui m’amène à penser que les individus sont les seules « réalités » tangibles de cette vie sociale, où l’origine de leurs connaissances est uniquement attribuée à leur expérience ; ce sont eux qui agissent, eux que l’on interroge, eux auxquels on s’adresse, eux dont on suit les traces historiques. On peut même penser sans contradiction qu’il est vain de vouloir distinguer radicalement ce qui serait individuel et ce qui serait collectif, parce que les réalité humaines  sont toujours produites par des individus…  Alors le système est-il la somme, l’effet de composition des actions des individus, l’action individuelle est-elle produite par des logiques de système ?  Probablement les deux à la fois. Avec d’un côté, le libre jeu des intérêts individuels qui peut conduire au règne de l’égoïsme et de l’autre, la recherche d’une unité morale, d’une “éthique” de la société qui pourrait finir par détruire l’espace d’indépendance dont l’individu a besoin pour être un individu,  un drôle d’individu comme moi qui a pourtant bien besoin des autres pour exister …  Je ne sais donc pas vraiment si Schopenhauer avait raison de dire cela… Mais le résultat sonore m’a bien amusé !

File:Schopenhauer.jpg

Et voilà pour ce soir !

Publicités

A propos jeangaillat

Marié, 2 enfants, Charlotte et Alexis
Cet article a été publié dans bidouillage, Musique, Philosophons un peu. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s