Oui avant le “Numérique” il y avait quelque chose…

En fouillant dans mes archives, j’ai retrouvé cette photo où j’apparais dans la salle de Travaux Pratiques dans laquelle j’ai enseigné les bases du réseau numérique à des  techniciens et installateurs de ligne … J’ai en effet été durant plusieurs années, enseignant au sein des services de formation de France Telecom. Ce fut une période passionnante, où je devais apprendre aux autres et durant laquelle j’ai également beaucoup appris…

Sur cette photo, je ressemble un peu à mes idoles de jeunesse, Maxwell, Faraday, Edison et consorts… belle mise en scène ! La machine de Whimsurt (juste derrière moi) servait à générer des perturbations électriques sur les câbles de transmission  pour montrer que bien que gênés par les interférences radio électriques, les codes numériques auto correcteurs protègent le contenu informationnel des liaisons numériques et permettent de reconstruire à l’identique du code d’origine, l’information à la réception, comme si de rien n’était. C’est cela la grande supériorité du “numérique” par rapport à “l’analogique”…

Je me souviens que à l’époque (1989…) personne ne savait vraiment ce que c’était que le “numérique” et le Web n’existait pas encore tout à fait … J’expliquai à mes stagiaires le réseau “Numéris” qui permettait à nos clients, non seulement de téléphoner mais aussi de connecter leurs ordinateurs à la ligne téléphonique et d’échanger des fichiers volumineux avec leurs correspondants avec une grande fiabilité et un bon débit …  2 fois 64 kilobits/seconde, à comparer à ce que l’on a aujourd’hui sur nos accès Internet…
A l’époque je m’amusai à transmettre des images entre ordinateurs et les vieux de la vieille que j’avais en formation devait tout réapprendre… c’était cool! Puis avec la montée en puissance de la “concurrence”, l’incroyable avancée des techniques et des réseaux, il y a eu d’énormes changements, et une très forte pression de l’économie, un monde complètement nouveau est né dans ce maelstrom et pas mal de gens ont été malmenés… Certains y ont laissé leur vie, préférant le suicide à l’incompréhension ou à la non reconnaissance de leur passé. Cela a mené à France Telecom une très grave crise sociale qu’il a bien fallu résoudre.  Souvenez vous de la fameuse et terrible phrase du PDG de l’époque qui s’était laissé allé à dire “Qu’est-ce que c’est que cette mode des suicides!” J’avais  écrit un article pour essayer de compenser mon malaise intérieur et tâcher de prendre du recul. Cet article a été publié dans MARIANNE, lu plus de 23 000 fois et donné lieu à 58 commentaires!  Ben oui c’était moi l’auteur … Il y a prescription. Depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts… Et mon article est toujours en ligne sur le site de MARIANNE : ICI

Publicités

A propos jeangaillat

Marié, 2 enfants, Charlotte et Alexis
Cet article a été publié dans social. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s